La Française des Jeux touche le pactole en 2010 !

Le soleil est au beau fixe pour la Française des Jeux qui comptabilise en 2010 plus d’un milliard d’euros.
En tant que Smicards, on n’ose imaginer d’avoir une telle somme sur son compte en banque (à part dans ses rêves les plus fous…). L’organisme leader des jeux d’argent pourra sabrer le champagne et commencer l’année 2011 sous de bons auspices.

Les statistiques parlent d’elle-mêmes puisque l’augmentation comparable à 2009 se chiffre à 46%. Et tout cela n’aurait été possible sans l’acharnement des français à consommer les tickets de grattage et autres jeux. Ils sont très nombreux à s’adonner aux paris orchestrés par la FDJ. Plus de trois millions de membres ont permis à cette entreprise de marquer de son sceau la toute nouvelle génération des jeux d’argent.

Que ce soit sur Internet ou dans les points de vente, les jeux de grattage, de tirage ou de paris se vendent comme des petits pains. La soif de gains des joueurs aura propulsé la Française des jeux dans le top 5 des plus grands organismes de jeux du Monde. 91 millions d’euros ont été amassés grâce aux paris sur le net. Alors Merci à Paul Baran qui a eu cette idée saugrenu et au combien extraordinaire d’avoir eut l’initiative de lancer l’immense réseaux qu’est Internet !

Mais trêve de bavardage ! Pour la petite histoire de la FDJ, c’est grâce à  Jacques Chirac que les opérateurs de jeux existent et perdurent aujourd’hui. Depuis près de 35 ans, les Français espèrent chaque jour que leurs investissements dans les jeux leur permettra de devenir millionnaire voire plus. Certains y arrivent et d’autres essaient encore… Mais personne n’est à l’abri de se retrouver un jours avec le compte en banque de Bill Gates !

Aujourd’hui, ce qui est sûr, c’est que le pactole revient aujourd’hui à la FDJ !

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *.

*
*
You may use these <abbr title="HyperText Markup Language">HTML</abbr> tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>